coupe ongles

Comparatif des meilleurs coupe-ongles avec avis des pas cher

Coupe-ongles

Un bon coupe-ongles est exactement ce dont vous avez besoin si vous cherchez un nouveau look ou si vous voulez simplement soigner un peu plus votre apparence. Mais ce n’est peut-être pas la raison pour laquelle un tel objet suscite autant d’intérêt : certains lecteurs ont décidé de se spécialiser dans le domaine de l’art des ongles ou de devenir des esthéticiennes qualifiées, d’autres ont peut-être plus simplement une passion innée pour tout ce qui concerne l’art des ongles.

En bref, il existe de nombreuses raisons d’en apprendre davantage sur les coupe-ongles. Dans ce court article, nous allons aborder le sujet ensemble et nous apprendrons également à choisir un outil qui réponde à tous les besoins des utilisateurs, qui soit bien fait, qui puisse servir à la fois pour un usage privé et professionnel et, surtout, qui puisse garantir d’excellentes performances.

Les meilleurs Coupe-ongles

Apprendre à utiliser le coupe-ongles

Avant même d’apprendre à choisir un bon cloueur, il est peut-être nécessaire de comprendre comment il doit être utilisé : ceux qui jugent déjà a priori l’opération un peu trop compliquée ou non adaptée à leurs compétences devront peut-être envisager le choix d’essayer ce domaine. Mais ne disons pas n’importe quoi.

La première règle fondamentale concernant l’utilisation du coupe-ongles est de maintenir l’objet toujours fermement posé sur une surface très stable. Même ceux qui utilisent cet outil doivent s’assurer à l’avance qu’ils peuvent adopter une position ferme et équilibrée, ainsi que résolument confortable : l’utilisateur, en effet, pour sa propre sécurité et celle des clients, doit placer les avant-bras sur une bonne surface.

Il doit également être capable de tenir les doigts des clients avec sa main gauche tout en tenant le cutter avec l’autre main. Il est clair que l’inverse sera fait dans le cas des manucures gauchères, c’est-à-dire tenir les doigts des clients avec la main droite et l’outil avec la gauche, mais il était peut-être inutile de le préciser.

Quelle que soit la main que vous décidiez de tenir la pièce à main, vous devez toutefois pouvoir placer votre petit doigt sur l’autre membre afin de pouvoir tenir l’outil en toute sécurité : c’est la seule façon de tenir fermement la perceuse et les procédures à effectuer seront simples, rapides et efficaces.

Il est également évident que jouer avec l’angle de la poignée entraînera différents types d’abrasion et il est donc tout aussi évident qu’avant de commencer à travailler, vous devez toujours avoir une idée claire du travail à effectuer et des procédures à adopter.

En ce qui concerne la pression avec laquelle vous tenez le cutter, vous devrez également faire très attention : tout d’abord, elle doit toujours être correctement calculée, sinon elle pourrait causer des ennuis et des désagréments aux clients. Deuxièmement, en particulier à proximité des films et autres, vous devez faire très attention à ne pas causer de dommages inutiles aux personnes qui subissent le traitement.

Un autre détail à garder à l’esprit est que le mouvement du cutter, bien sûr, génère de la chaleur. Cela signifie que travailler inlassablement sur la même partie de l’ongle jusqu’à l’obtention du résultat souhaité est non seulement mal, mais peut aussi être nuisible. Il est toujours préférable d’agir un peu par-ci par-là et de vérifier de temps en temps les températures atteintes par les parties traitées.

Améliorez votre posture grâce au meilleur correcteur postural du marché.

Une fois l’opération terminée, nous procéderons au nettoyage du cutter, éventuellement à l’aide d’une brosse à dents et d’acétone en ce qui concerne le corps de la machine et en trempant les pointes utilisées dans l’alcool. Enfin, il est bon de préciser que les bordereaux doivent absolument obéir au critère de l’élimination.

C’est tout ce que vous devez savoir sur l’utilisation de la perceuse à clous. Pour être juste, nous dirons aussi que cette pratique n’est pas très simple et qu’avant de travailler sur les mains d’autres personnes, il est certainement préférable d’expérimenter par soi-même. Après tout, ce n’est que de cette manière que vous aurez la perception exacte de la pression à exercer, la sensation découlant du réchauffement progressif des ongles, la délicatesse de votre propre toucher, etc.

Vous pouvez également envisager de travailler sur de faux ongles. L’important est d’expérimenter et de ne pas avoir peur, une fois que vous avez maîtrisé le cutter, de travailler sur les mains des autres.

Coupe-ongles : comment le choisir ?

Et nous voilà enfin arrivés au point où nous allons donner quelques explications approximatives sur les caractéristiques que doit posséder un bon coupe-ongles, caractéristiques que ceux qui ont l’intention d’acheter le produit ne peuvent manquer de prendre sérieusement en considération. Voyons donc les détails :

Vitesse

Dans ce cas, ce paramètre indique le nombre de tours par minute que le cutter est capable de faire. En moyenne, au moins en ce qui concerne les produits les plus vendus, on peut les estimer entre 4 000 et 30 000. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de machines sur le marché capables de faire mieux ou même pire.

Ce critère d’évaluation est vraiment très important car le nombre de révolutions par minute que le cutter peut garantir à l’utilisateur dépend de la gamme d’opérations que le professionnel sera en mesure d’effectuer. Concrètement : l’achat d’une perceuse à ongles capable d’effectuer 500 tours/minute signifie, par exemple, ne pas pouvoir retirer le gel des ongles et donc exclure la possibilité d’effectuer divers traitements.

En principe, cependant, qui veut faire un bon achat sur la base de ce paramètre ferait bien de choisir un produit dont la vitesse n’est jamais inférieure à 10 000 tr/min.

Pièce à main

La pièce à main, c’est-à-dire la partie du micromoteur qui sera fermement tenue dans les mains pendant le traitement, est également très importante. Cette partie du cutter doit être équipée d’entrées d’air pour éviter la surchauffe de l’outil, elle doit avoir une poignée facile à saisir et à tenir dans les mains, un revêtement antidérapant, elle peut, si nécessaire, permettre au technicien de démonter et de remplacer les pointes sans grande difficulté, etc.

Un autre aspect à prendre en considération pour évaluer la qualité de la pièce à main est la facilité de remplacement : si la pièce n’était pas interchangeable, il suffit parfois d’une bosse ou d’une chute pour l’endommager, ce qui entraînerait le plus souvent l’achat d’une nouvelle perceuse à clous.

Commandes

Les commandes qui peuvent être utilisées par l’utilisateur sont également très importantes dans ce cas. Les plus intéressantes pour les techniciens en onglerie sont certainement celles qui concernent le réglage de la vitesse et de la direction du cutter. Le premier des deux intrants est utilisé pour effectuer sans problème majeur un large éventail d’opérations allant de l’enlèvement du gel au traitement des cors et des durillons.

Ajustez la direction des pointes, puis déterminez sur commande si elles doivent tourner à droite ou à gauche, sert plutôt à changer la main avec laquelle vous travaillez. Enfin, la commande au pied est également utile. Certains coupe-ongles sont en fait conçus pour permettre aux utilisateurs de garder les mains libres en réglant et en démarrant l’appareil lorsqu’ils appuient sur une pédale spéciale.

Accessoires

L’un des accessoires les plus utiles que l’on peut trouver dans le paquet est le kit complet de conseils. Elles sont souvent très coûteuses et, avec le temps et après un usage fréquent, elles ont tendance à s’abîmer. C’est pourquoi le fait d’en avoir un de rechange ne fait jamais de mal.

Coût

Il est évident que lorsque vous achetez une perceuse à clous, ainsi que tout autre article, il sera bon d’évaluer si le prix proposé est juste par rapport à l’offre. Supposons qu’il existe aujourd’hui sur le marché de nombreuses variétés de coupe-ongles, allant de la qualité amateur à des performances dignes d’un professionnel.

Ces outils peuvent donc avoir des performances différentes, mais ils peuvent aussi être fabriqués avec des matériaux plus ou moins précieux, avoir des formes et des couleurs différentes, posséder ou non toutes les caractéristiques énumérées ci-dessus et remplir des fonctions qui ne sont pas toujours comparables.

L’objet examiné ici est fondamental pour toute personne qui doit se soumettre à des séances périodiques de manucure et de pédicure ou pour celles qui, en raison du travail effectué, soumettent d’autres personnes à ce type de traitement. Cela dit, il est bon de préciser que vous pouvez décider d’effectuer votre achat dans un magasin spécialisé, peut-être en regardant directement les marchandises et, pourquoi pas, en les essayant.

Il est évident que dans ces cas-là, vous paierez une facture assez importante. L’alternative est de se tourner vers le web. Comme chacun le sait, acheter sur internet peut permettre de réaliser des économies considérables sur les coûts d’achat, mais il faut faire attention aux frais d’expédition, au temps de transport et à la qualité des marchandises.

Pour éviter de faire des erreurs lors d’un achat en ligne, il est toujours préférable d’utiliser des systèmes de retour d’information et de n’acheter que si le portail offre un bon service et un service de retour. À ce stade, on peut dire que dans le commerce, et en particulier sur Internet, on peut trouver des produits même très bon marché qui, en vertu de ce qui a été dit jusqu’à présent, ne valent souvent pas la peine d’être achetés, sauf pour la pratique.

En revanche, l’achat d’un produit professionnel avec toutes les options possibles peut nécessiter le paiement de chiffres de l’ordre de mille euros. L’utilisateur moyen, qui est capable de prendre soin de ses propres ongles, sera bien avisé de choisir un produit qui n’est pas trop mauvais (il peut se casser immédiatement après les premières utilisations), mais même pas quelque chose de trop cher.

Quelques conseils utiles

Une fois que vous avez évalué toutes les caractéristiques énumérées ci-dessus, il est bon de prendre un moment de réflexion avant d’acheter votre perceuse à ongles. Deux aspects de la question doivent être examinés immédiatement, à savoir la fréquence d’utilisation de l’appareil et le type de travail que vous avez l’intention d’effectuer une fois que vous avez acheté l’outil.

Il est clair, en effet, qu’un produit destiné à un usage professionnel aura un coût et une gamme de performances différents de ceux d’un objet destiné à un usage domestique (d’autant plus si on le compare avec un article réservé aux moins expérimentés).

Il est alors clair que si vous décidez d’engager une certaine dépense pour financer l’achat d’un appareil professionnel et si vous le faites dans l’optique d’une future carrière ou d’un investissement pour votre entreprise, le déboursement devra être amorti d’une manière ou d’une autre, peut-être en demandant à vos clients une redevance calculable selon la formule :

prix du service rendu au public – (TVA ajoutée au coût des produits utilisés pour réaliser le traitement et 0,50% du prix du matériel en question) : les minutes prises pour réaliser le travail. Cette formule est utilisée pour estimer le coût par minute de travail.

L’achat d’un bon coupe-ongles, en plus d’avoir un impact positif sur la liste de prix proposée aux clients, sera amorti grâce à la rapidité avec laquelle il sera possible de réaliser le travail et donc la possibilité d’insérer plus de rendez-vous dans la liste que d’habitude.